[dvd :] Pier Paolo Pasolini

29 Avr

19084495_w434_h_q80

Carnet de notes pour une Orestie africaine, de Pier Paolo Pasolini (éd. Carlotta)

3d-salo-dvd-def

Salo, ou les 120 journées de Sodome, de Pier Paolo Pasolini (éd. Carlotta)

On reconnaît souvent un grand cinéaste à sa capacité à se distinguer. Sur ce terrain, Pasolini savait indéniablement y faire puisque certains de ses films n’étaient même pas à proprement parler des films mais des carnets de notes filmées en préparation d’une œuvre à venir ! Carnet de notes pour une Orestie africaine ou Notes pour un film sur l’Inde (court métrage d’une trentaine de minutes proposé en bonus du premier) sont des expériences cinématographiques étranges. Des déambulations informelles où le cinéaste, en territoire inconnu – l’Afrique et l’Inde, donc – tâte le terrain pour voir comment s’y prendre pour adapter Eschyle sur le continent noir ou pour réactualiser une vieille légende hindoue dans l’Inde moderne, tout en captant un peu des changements qui s’opèrent sur place (les films datent de 1966 et 1970).

orestie-africaine

On le sait aujourd’hui, aucun de ces carnets de notes (appelés appunti en italien) ne donna de films au bout du compte. Probablement que Pasolini le savait déjà au moment où il les tournait et quelle importance, serait-on tenter d’ajouter puisque le tour du sujet avait déjà été fait, jusqu’à être débattu et remis en question (scène de la rencontre avec les étudiants) dans …Orestie africaine. Dans les nombreux et passionnants bonus disponibles sur le DVD, on est presque surpris de voir certaines questions d’ordre moral inhérentes à toute oeuvre tournée en pays en voie de développement (voyeurisme, tentation du paternalisme, tourisme intellectuel…) soulevées ici où là. A force de voir des films de Pasolini ayant des cadres exotiques (Palestine – L’évangile selon Saint Matthieu, Grèce – Médée – ou orient – Les mille et une nuits…) parfaitement intégrés au reste de son oeuvre, on avait fini par  penser ce genre de considérations totalement déplacées au sein de l’oeuvre si universelle du cinéaste. Toujours est-il que finalement, il n’aura sauté le pas de l’interprétation strictement locale – il avait le plus souvent l’habitude d’importer ses acteurs – que par procuration, dans ces appunti au ton plus documentaire que fictionnel, qui sont aussi de passionnants témoignages sur l’homme derrière l’artiste, puisque sa voix rythme l’ensemble des deux films, parfois embarrassée par ses propres demandes (la recherche d’un intouchable dans  Notes pour un film sur l’Inde).

film-sur-linde

Pasolini apparaît également dans un document inédit disponible sur la réédition de Salo, ou les 120 journées de Sodome: un enregistrement sonore placé par dessus des photos où l’on peut entendre le cinéaste diriger ses comédiens avec une décontraction étonnante lorsque les scènes concernées sont les douloureuses tortures finales ! Le film dispose par ailleurs d’un tout nouveau transfert*, de l’adjonction d’une courte scène inédite (et un rien anecdotique) et surtout d’un pressage cette fois en 16/9. Les documentaires disponibles sur l’édition précédente – Salo d’hier et d’aujourd’hui et Enfants de salo – sont bien sûr repris pour prolonger intelligemment la vision toujours aussi dérangeante de l’oeuvre. Carnet de notes pour une Orestie africaine, est de plus accompagné d’un livret comprenant textes critiques et poèmes, et Salo se voit adjoindre une reproduction du dossier de presse d’époque et un portfolio. Un travail éditorial irréprochable pour les deux films (il n’y a pas de titre mineur chez Carlotta) qui permet une immersion totale dans l’univers pasolinien et encourage à la réflexion.

salo

* Salo est également disponible en Blue-Ray.

Publicités

Une Réponse to “[dvd :] Pier Paolo Pasolini”

  1. Léo mercredi 29 avril 2009 à 190732 #

    Cette édition de Salo me donne très envie!
    Le seul bémol que je donnerais à l’oeuvre de Pasolini est le suivant : masquer une certaine fainéantise grâce à son talent, sa malice et son sens de la provoc’.
    Mais Pasolini est un maître auquel ce texte rend un bel hommage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s