[cinéphilies :] Mathilde Seigner for ever et Cécile Telerman

26 Mai
Seigner

Cécile Telerman et Mathilde Seigner ne peuvent pas se saquer

Quelque chose à te dire, le nouveau film de Cécile Telerman (qui avait précédemment commis Tout pour plaire) sort en salles le 27 mai. Bon, Quelque chose à te dire n’est pas un film qui a grand chose à dire. En disant ça, on a tout dit. Et que dire de plus ? On laisse à la parole à Mathilde Seigner, qui a toujours des choses à dire, et à Cécile Telerman. Elles livrent leurs souvenirs et/ou sentiments sur les films suivants:

FESTEN
de Thomas Vinterberg

Mathilde Seigner : Je ne l’ai pas vu.
Cécile Telerman : Très, très fort comme film. D’une grande violence. Sur l’inceste. Voilà encore un secret de famille, mais plus grave que dans mon film. Et qui se termine moins bien. Moi je n’ai pas du tout pensé à Festen en écrivant mon film. C’est trop cruel, trop violent. Moi, je suis beaucoup plus chamallow.

L’HEURE D’ETE
d’Olivier Assayas

M.S : Euh… Je l’ai vu, je l’ai vu… Je ne m’en rappelle plus du tout.
C.T : Je ne l’ai pas vu.
M.S : Rappelez moi l’histoire. C’était une histoire de famille dans une maison, c’est ça ? Ah oui. C’était pas mal, je crois, un peu chiant. C’était pas mal. Je me suis un peu barbée mais j’ai trouvé ça pas mal. Y a des jolies scènes. Et puis il y a Edith Scob ! Un peu chiant, souvenir d’un truc un peu lent, mais pas mal du tout!

HASARDS ET COINCIDENCES
de Claude Lelouch

M.S : Pas vu.
C.T : Pas vu non plus.

36 QUAI DES ORFEVRES
d’Olivier Marchal

M.S : Ah oui, j’ai bien aimé !
C.T : Ah ouais !
M.S : Bon polar, bien populaire… Bien, bien.
C.T : Et très tragédie. Je pense que c’est pour cela que les gens ont bien aimé.
M.S : Bon film.
C.T : Bon, bon film. Et je dis ça en ayant vu le film avant de rencontrer Olivier. C’est Mathilde qui m’a donné l’idée de le prendre comme acteur.
M.S : J’avais envie.

NELLY ET MONSIEUR ARNAUD
de Claude Sautet

M.S : Ouais, magnifique.
C.T : Magnifique.
M.S : Je ne vais pas forcément être objective, j’aime tous ses films. C’est superbe, tout en finesse, c’est la classe. Je dirais que c’est le patron du rien, un mec capable de faire un grand film sur un homme et une femme. C’est le stradivarius de ce style de films sur la vie, sur les gens. C’est très fort.
C.T : Et puis moi, ce que j’aime dans Nelly et Monsieur Arnaud c’est que ce sont deux générations. C’est quelqu’un qui regarde sa vie derrière lui et quelqu’un qui en prend note alors qu’elle est en train de foirer sa vie. Dans ce film, il a regard de jeune homme et pas de vieillard. C’est très beau, très réussi.

TRISTAN
de Philippe Harrel

M.S : Ben moi je ne sais pas quoi dire.
C.T : J’avais bien aimé. Surtout Mathilde en flic.
M.S : C’était raté quand même, non ?
C.T : C’était un parti pris que le spectateur n’a pas aimé. C’était une logique de polar très simple qui prend un virage sur la fin en remontant le film à l’envers à l’aune de ce qu’a vécu le personnage de Mathilde.
M.S : Je ne m’en souviens pas bien de ce film en fait.
C.T : C’est déstabilisant. C’est un peu filmé comme un téléfilm, ce n’est pas du tout négatif ce que je dis. C’est brut, naturaliste et puis tout d’un coup c’est un peu La maison du Dr Edwards.
M.S : J’ai bien aimé jouer un flic. Y a des trucs pas mal. C’est très bien pour la télé c’est vrai. Au cinéma ce n’était pas terrible. Ca fait longtemps que je ne l’ai pas vu, et puis je ne le regarde pas tous les jours.

IRRÉVERSIBLE
de Gaspar Noé

M.S : Je n’ai pas du tout, du tout aimé.
C.T : Je n’ai pas voulu le voir. Moi une scène de viol de 25 minutes, ça ne me donne pas envie.
M.S : J’avais trouvé ça bizarre. J’ai trouvé ça long. Et puis y a cette scène où Monica se fait… troncher. Mais j’ai trouvé le film très long. Pas sans qualité. Pas sans qualité de réalisation. 99% des films français sont trop longs. Ils ne savent pas couper. J’espère que quand je ferai le mien, je saurai couper. Mais je crois, oui. Ca m’arrive aussi de trouver longs des films dans lesquels je suis. Ce n’est pas contre les films des autres.
C.T : Y a des films très courts qu’on n’aime pas non plus.
M.S : Y a même des courts-métrages qui sont trop longs. La dernière fois j’ai vu un court-métrage, de deux minutes, et j’ai trouvé ça trop long. (Elle s’adresse à Cécile Telerman, en riant). T’imagines si il fait un long-métrage !

Propos recueillis par Romain Sublon

Publicités

3 Réponses to “[cinéphilies :] Mathilde Seigner for ever et Cécile Telerman”

  1. rock mardi 26 mai 2009 à 111131 #

    M.S. est courante des merveilleux compliments que lui ont offerts les pages de CUT…?

  2. rock mardi 26 mai 2009 à 111132 #

    *au courante » pardon

  3. Julie mardi 26 mai 2009 à 150312 #

    Mathilde Seigner sur le site de CUT, ca devait arriver! Et c »est a la hauteur de l »evenement!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s