cinéphilie : Héléna Cotinier et Claude Miller

5 Août

Héléna Cotinier et Claude Miller

Héléna Cotinier et Claude Miller (co-réalisateurs avec Pierre-Nicolas Durand) étaient à Strasbourg pour présenter leur film documentaire Marching band (sortie le 5 août 2009). Tourné pendant les trois derniers mois de la récente campagne présidentielle Américaine, le film suit les membres de deux fanfares universitaires (marching band en VO) appartenant à deux écoles emblématiques de Virginie : l’une est une université mixte d’excellente réputation, l’autre une université historiquement afro-américaine. La possibilité d’élire un premier président Noir est assez logiquement au cœur des discussions. Les deux fanfares sont présentées progressivement, on se familiarise avec plusieurs personnages, on baigne dans cette campagne présidentielle déjà passée, bref ça a un petit côté so what ? On se dit que ce sera plus intéressant à voir dans 20 ans comme document historique, mais qu’à « chaud » (tiède, disons, puisque ça y est, on sait que Barack Obama a été élu), bof. Et puis finalement plus on s’approche des individus, plus on capte ce qui est en jeu pour eux et plus on se prend d’intérêt pour ce film qui, en outre, a l’intelligence de ne pas traiter artificiellement les deux orchestres de la même manière : chacun de ces marching band a ses spécificités propres, elles sont prises en compte. Bref, bonne surprise, y compris au niveau musical.

En deux minutes, Héléna Cotinier et Claude Miller  réagissent aux films suivants, proposés en rapport ou en opposition au leur.

BLACK PANTHERS (Agnès Varda) :
Claude Miller : Je l’ai vu il n’y a pas longtemps sur un DVD magnifique qui s’appelle Varda tous courts, je crois. Je ne l’avais pas vu. C’est un des grands films post-68 disons. C’est un très beau documentaire. Alors, évidemment il y a un rapport avec Marching band, mais ce rapport peut laisser penser que l’époque a changé sur le plan de l’afro-américanité, parce que c’était encore l’époque extrêmement militante, avec des revendications quasiment terroristes.
Héléna Cotinier : Je ne l’ai pas vu, malheureusement.

BORAT (Larry Charles) :
Héléna Cotinier : Pas vu !
Claude Miller : Borat est un faux documentaire… Vous l’avez peut-être rapproché du nôtre, mais le nôtre c’est un VRAI documentaire ! Rien n’est mis en scène, tout est spontané. Mais Borat, c’est très drôle, formidable.

MARTIN SCORSESE PRESENTS… THE BLUES (série dirigée par Martin Scorsese) :
Héléna Cotinier : J’en ai vu plein au moment où on préparait Marching band, parce qu’on savait que le thème de l’afro-américanité allait être très présent. C’est donc vraiment dans ce but-là que j’ai vu ces films, pour essayer de comprendre ce poids historique, cette revendication identitaire qui nous attendait.
Claude Miller : Moi je les connais mal, mais par contre, celui que j’ai vu depuis, c’est le film sur les Stones, Shine a light (NDLR : réalisé par Martin Scorsese), que je trouve d’une beauté et d’une force extraordinaires. Il a une façon de filmer la musique qui m’impressionne énormément.

1974, UNE PARTIE DE CAMPAGNE (Raymond Depardon) :
Claude Miller : Ah oui. Ça, je l’ai vu aussi récemment. C’est sur la campagne de Giscard, c’est un film exemplaire, là-aussi de filmage à chaud, de l’événement en train de se faire.
Héléna Cotinier : Oui, c’est vraiment le cinéma direct là. C’est un cinéma que je trouve différent de ce que nous, on a fait. Complètement. J’aime beaucoup Depardon, j’ai vu beaucoup de ses films et celui-là est très très bon. Il s’éloigne du notre, quand même.
Claude Miller : Oui, sauf qu’en même temps, il était dans le même bain que nous, puisqu’il était en train de faire un film dont il ne connaissait pas le résultat.

Propos recueillis par Jenny Ulrich

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s