(dvd:) Collection Sexploitation: Cindy & Donna

15 Août

dvd

Au risque de livrer un élément tout à fait personnel et fort peu intéressant de la vie de l’auteur de ces mots, Cindy & Donna aura été le premier film de Sexploitation qui lui a été donné de voir. Loin d’attendre un quelconque chef d’œuvre du Cinéma ou une analyse calibrée des affres sexuelles, la découverte de Cindy & Donna lui aura confirmé une idée : aucune première fois n’est facile. Tant pour le spectateur puceau de la Sexploitation, que pour la fameuse Cindy du film de Robert Anderson.

cd1

Cindy est une douce et timide adolescente de dix-sept ans jalouse de sa demi-sœur, Donna. Cindy n’ose aller vers les garçons, tandis que Donna n’hésite pas à sortir le grand jeu en échange de Marijuana. Mais Cindy reste nostalgique de Bob, une amourette de vacances qu’elle a eu un an plus tôt, ce qui empêche sa vie sexuelle d’aller de l’avant. En parallèle, il y a les parents de Cindy et Donna : la mère étant une alcoolique totalement désagréable et en manque, et le père, un client ponctuel de très jeunes prostituées qui, accessoirement, fantasme sur sa belle-fille Donna. Pendant ce temps-là, malgré son souhait de se réserver pour le gentil Bob, Cindy lutte contre son entrecuisse, celle-ci transpire (métaphoriquement parlant) d’un désir épouvantable de frottements et de caresses qui va mener Cindy vers des aventures sexuelles qui ne seront pas sans conséquences…

Réalisé en 1970 par Robert Anderson (qui aura eu une très courte carrière : il aura réalisé trois films entre 1970 et 1972 et puis basta), Cindy & Donna offre ce qu’un friand de Sexploitation pourrait attendre : de jolies filles, de jolis seins et de jolies fesses. Mais au début, le film tente d’aborder différents sujets non sans intérêt : l’éveil sexuel, le rapport beau-père/belle-fille, la jalousie entre sœurs, la famille désunie, l’inceste et les changements des rapports amicaux à la fin de l’adolescence. En soit, l’idée d’aborder ces différents sujets est presque plus bandante que n’importe quelle actrice du film, mais ici, l’inverse se produit très aisément. La réalisation et le scénario ne rivalisent jamais avec les charmes de Nancy Ison, Cheryl Powell et surtout Debbie Osborne – dans le rôle de Cindy – qui est d’une innocente beauté prête à remettre dangereusement en question la morale de n’importe quel homme mûr. Tous ces sujets sont malheureusement oubliés au fur et à mesure du film pour arriver à un final dramatique des plus ridicules et flou de tout propos.

cd4

Comme l’avait précisé Mathias dans son introduction à Malibu High, les films de Sexploitation s’adressent presque exclusivement à un public masculin, ce qui se voit beaucoup dans Cindy & Donna : les scènes de sexe sont toutes concentrées sur le corps des actrices et leurs mouvements, tandis que les hommes sont à peine montrés (un seul acteur de tout le film se voit avoir ses fesses à l’écran !). Mais ce culte voué au corps féminin n’est pas aussi dégradant et hardcore que pourrait l’être n’importe quel film porno d’aujourd’hui. En gros, jamais de pubis ni de zizi, juste des fesses et des nichons.

Côté bonus du dvd, Bach Films propose 16 minutes de métrage en compagnie de trois Playmates des années 50 qui se mettent littéralement à nue et offrent des séquences bien plus coquines que n’importe quelle scène de Cindy & Donna.

Rock Brenner

cd3

Dispo en DVD Zone 2 chez Bach Films.

1970. Américain. Réalisation : Robert Anderson. Scénario : Barry Clark. Production : Robert Anderson, Terry Anderson et Bill Anderson. Interprètes principaux : Debbie Osborne, Nancy Ison, Cheryl Powell, Max Manning…

Publicités

2 Réponses to “(dvd:) Collection Sexploitation: Cindy & Donna”

  1. rock brenner samedi 15 août 2009 à 30350 #

    Désolé Mathias d’avoir piqué ta présentation, c’était tentant…

  2. mathias samedi 15 août 2009 à 121254 #

    Non, non, au contraire. Ces captures d’écran sont admirablement choisies, qui plus est…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s