(dvd:) Collection Sexploitation: The Boob Tube

23 Août

515di8okaIL._SL500_AA240_

Cet autre épisode de la collection Sexploitation éditée par la généreuse équipe Bach Films est vendu comme étant le premier Soap-Opera érotique. Tout le film est construit comme un programme télévisé diffusant une sorte de téléfilm caricatural suivant les aventures et les mésaventures de Ralph déménageant Aux Palmiers des soupirs, une petite banlieue aisée. Mais il aura à peine eu le temps de pouvoir défaire ses valises qu’une voisine, Selena, sonne déjà à sa porte pour lui faire part de la frustration sexuelle qu’elle est en train de vivre avec son mari. Ralph décide d’écouter ses pulsions en se disant que ce ne sera pas bien grave (tu parles). A peine partie, une nouvelle voisine tente de séduire Ralph dont la réflexion ne parvient plus à aller plus haut que sa quequette. En une seule journée, Ralph baisera comme il n’a jamais pu en dix ans. Mais Ralph n’est pas l’unique protagoniste de cette joyeuse tranche de vie, parallèlement le film suit aussi le mari de Selena explorant ses désirs sadomasochistes en compagnie de sa secrétaire, ainsi que Nathalie, une fille de seize ans au corps de femme qui voudrait devenir enceinte dans le but d’éviter d’entrer dans l’armée israélienne comme le souhaitent ses parents. Toutes ses aventures sont entrecoupées de fausses annonces publicitaires sur différents produits…

Ph1

Réalisé en 1975 (et non 1979 comme l’annonce la jaquette du dvd), The Boob Tube constituera l’unique film de Christopher Odin. Bien que le film possède son lot de défauts de réalisation et d’oublis scénaristique (mais que peut-on attendre d’un film tentant de caricaturer la forme télévisuelle ?), The Boob Tube est en fait une sympathique surprise. Car même si le film ne vole pas bien haut, il se moque intelligemment et sans gêne des clichés donnés par un grand nombre de programmes télévisés : les acteurs nullissimes, la réalisation théâtrale et sans personnalité, les enjeux dramatiques inintéressants et les répliques débiles. Malgré la volonté de livrer une réalisation sans relief, Christopher Odin est tout de même parvenu à faire partager un regard un tant soit peu personnel sur la guignolerie qu’il désir montrer, tout ça grâce à un humour potache et cynique dans la lignée des Snatch Comics de Robert Crumb, ce qui est parfois casse-gueule, mais donne ici un résultat souvent hilarant.

Ph2

Les scènes de sexe n’ont rien d’affolantes dans l’image, mais dans l’idée, quelques unes ont un but purement provocateur :  par exemple, la séquence où l’adolescente de seize ans, Nathalie, n’hésite pas à séduire un homme d’âge mûr en lui racontant naïvement le viol commis par un groupe de bikers dont elle a été victime quelques semaines plus tôt.

Dans les bonus du dvd, Bach Films offre encore un court-métrage de 15 minutes sur trois Playmates des années 50. Dispensable en soit, pas très titillant, mais probablement des images de collection pour quelques admirateurs de la culture érotique.

Rock Brenner

capture

Dispo en DVD Zone 2 chez Bach Films.

1975. Américain. Réalisation et scénario : Christopher Odin. Production : Al Burton & Jerry Adler. Interprètes principaux : John Alderman, Colleen Brennan, Lyllah Torenah, Elana Casey…

Publicités

2 Réponses to “(dvd:) Collection Sexploitation: The Boob Tube”

  1. Jenny dimanche 23 août 2009 à 210948 #

    Bon, ce film-ci je VEUX le voir (pour deux raisons).

  2. rock dimanche 23 août 2009 à 210951 #

    Je peux te le passer, si tu veux.
    Quelles sont les raisons ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s