[dvd :] A côté – Stéphane Mercurio

27 Fév

Attendant patiemment l’heure des visites, les proches de personnes incarcérées à la prison des hommes de Rennes se retrouvent et parlent de leur quotidien, de leur vie brisée à l’ombre des barreaux.

Documentaire écrit par Anna Zisman et Stéphane Mercurio, réalisé par cette dernière, A côté prend place dans la maison de l’association Ti-Tomm, accolée à la prison pour parler des failles et des absurdités du système carcéral. Des visages marqués, les portraits sont nombreux, principalement féminins. L’idée de ne pas filmer les détenus, mais simplement la « salle d’attente » des parloirs, offre un point de vue original et des témoignages enrichis par le courage de ces femmes qui attendent la sortie de prison de leur proche.  Le côté plaintif (bien que justifié) est un peu trop appuyé ; parfois  la caméra s’attarde sur les nombreuses personnes parlant de leur expérience, comme pour attendre les larmes, rendant le documentaire moins objectif. Un montage  agrémenté de moments plus anodins nous aurait laissé un peu d’air. Asphyxié par certaines scènes, on se sent voyeur, jumelles braquées sur la douleur avec la désagréable excuse du « ahhh je ne peux pas t’aider, je suis derrière l’écran ». Même la voix qui posent les questions  semble vouloir les enfermer dans une position de victime. Heureusement, les caractères forts et obstinés de ces femmes sauvent le métrage des fonds du mélodrame.

Documentaire a priori filmé sur le vif, la qualité de l’image est très réduite, tout dépend de la situation, de la lumière. Même si parfois cela peut gêner, par exemple durant une des scènes où deux personnes parlent en même temps (la personne interviewée et une autre en second plan), ce n’est pas trop perturbant. Seules les photos, qui constituent des transitions en forme de diaporama, ont un intérêt esthétique et, pour le coup, c’est plutôt réussi (la jaquette du DVD en témoigne).

Les bonus sont en tout point complémentaires. Le métrage principal est prolongé par deux scènes coupées, la première étant un portrait supplémentaire, la deuxième venant enrichir une scène du film et une interview de Chantal Courtois, une des femmes suivies pendant le documentaire, deux ans après le tournage. Elle revient sur la sortie en salle de  A côté mais aussi sur la période où son mari fut libéré -temporairement- et ses difficultés à accepter sa liberté.
Envie de justice, reportage réalisé par Stéphane Mercurio présentant de manière sobre les entretiens entre « les rejetés du système » et d’une avocate à la mairie de Bondy, ouvre un autre débat sans pour autant jouer les bonus de fond de tiroir, pour combler le vide.

David Erhard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s