[cinéphilie :] Fabrice Gobert, Ana Girardot et Jules Pelissier

22 Sep

Bande à part.

Simon Werner a disparu (sorti en salles le 22 septembre) est l’une des belles surprises de l’année. La première scène nous annonce un polar : un homme est retrouvé, manifestement mort, dans une forêt. Puis, retour en arrière. Forcément, le pire est à craindre. Encore un film censé nous tenir en haleine grâce à un suspense insoutenable… Finalement non ! Ce que filme Fabrice Gobert, c’est la périphérie. Et c’est passionnant.

Nous parlerons de Simon Werner a disparu dans la prochaine émission de Cutlaradio (la n°-100, en ligne le lundi 27 septembre). En attendant, Fabrice Gobert (réalisateur), Ana Girardot et Jules Pelissier (acteurs) nous livrent leurs souvenirs et/ou impressions des films suivants.

MAUVAIS SANG (Leos Carax)

Fabrice Gobert : Pour la première scène, un travelling, on voit Alice marcher avec la musique de Sonic Youth en fond. J’avais pensé à Jackie Brown. Et ma chef opératrice, Agnès Godard, pensait elle à Denis Lavant dans Mauvais sang.  On a revu les deux extraits pour voir de qu’elle côté devait arriver Alice, de la gauche vers la droite ou de la droite vers la gauche. Et donc on a choisi Jackie Brown contre Mauvais sang.

HULK (Ang Lee)

Jules Pelissier : Au niveau de la corpulence, rien à voir ! Mais il y a cette violence un peu soudaine, qui sort de nulle part.

F.G. : J’ai grandi avec la série. Et j’aimais bien la bipolarité du personnage, très gentil à la ville et complètement excessif en Hulk. Ce côté Jekyll et Mr Hyde qui collait bien au personnage de Jérémie.

ELEPHANT (Gus van Sant)

F.G. : C’est un film extraordinaire. Je ne l’ai vu qu’une fois et il m’a marqué. Evidemment, j’y ai beaucoup pensé en faisant mon film. Dans Elephant, c’est La lettre à Elise qui donne le ton. Dans mon film, j’avais une volonté de quelque chose de plus rock. La mise en scène d’Elephant est fantastique et brillante. Evidemment, je n’ai surtout pas cherché à m’en inspirer, ça aurait été beaucoup trop… périlleux !

J.P.: Y a un parallèle entre les deux films sur la lassitude des personnages.

F.G. : J’avais aussi parlé aux acteurs de Paranoid park et Last days, deux autres films importants pour moi. Le cinéma de Van Sant est magnifique.

LES BEAUX GOSSES (Riad Sattouf)

Ana Girardot : Y a moins d’acnée.

J.P. : Et moins de chaussette.

A.G. : Dans Les beaux gosses, on ne sait pas forcément bien à quelle époque ça se passe, ni dans quel lieu. C’est un peu pareil dans Simon Werner a disparu.

F.G. : Oui, j’ai beaucoup aimé ça dans Les beaux gosses. Ca permet au film d’échapper un peu à sa dimension sociologique. Riad Sattouf a filmé les jeunes tels qu’il les envisage. Je l’ai vu avant le tournage de Simon Werner et ça m’a encouragé à filmer les adolescents de façon personnelle. Il y avait un cheminement commun.

J.P. : Dans les deux films il y a un traitement commun des parents. Ils sont là, mais en fait ils ne sont pas là.

A.G. : Ils ne servent à rien.

J.P. : Oui, ils sont passifs.

DEAMONLOVER (Olivier Assayas)

F.G. : C’est Sonic Youth qui a fait la musique, bien sûr. Le travail qu’ils ont fait sur ce film est très particulier. J’avais vu un making of où on les voyait jouer avec des brosses à dents et d’autres objets bizarres. Ca inquiétait un peu mes producteurs quand je leur disais que je voulais Sonic Youth pour mon film. Ils espéraient de la musique plus rock, comme ils font le plus souvent. C’est ce qui est génial avec ce groupe, il est capable de jouer du rock pur et de le mélanger avec de la musique contemporaine. Leur musique est déjà très cinématographique.

J.P. : C’est un groupe très lié à l’art. Ils font des expos, ils sont proches de la mode, ils travaillent sur plusieurs terrains. Ils savent transcender leur musique.

Propos recueillis par Romain Sublon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s