[dvd :] UN MARIAGE COMPLIQUE – Don Hartman

7 Sep

Éditions Montparnasse

Faisant fi du précepte qui veut que plus le méchant est réussi, plus le film l’est aussi, Don Hartman raconte (sur un scénario d’Isobel Lennart) une jolie histoire où aucun des deux messieurs qui se disputent les charmes de l’héroïne ne fera basiquement office de repoussoir.

Un mariage compliqué (1949), comme nous l’explique Serge Bromberg en introduction, devait surtout servir à restaurer la « bonne réputation » de Robert Mitchum et même à lui éviter un peu de prison : le coquin s’était fait pincer avec de la marijuana, on s’est dit qu’il fallait qu’il adopte veuve et orphelin pour se racheter et que hop, le tour serait joué. Et donc on en a fait un vendeur au rayon jouets d’un grand magasin, job sensé lui permettre de mettre de l’argent de côté pour réaliser son rêve, à savoir construire des bateaux. Seulement, il se fait virer après être venu en aide à une charmante acheteuse professionnelle. Celle-ci est interprétée par Janet Leigh, elle exerce ce travail d’espionnage commercial pour subvenir aux besoins de son fils après la mort de son époux. Elle est par ailleurs courtisée par un ami riche, gentil, raisonnable et très amoureux…

Il est tout de même peu probable que le fait de sauver les fesses de Mitchum ait été la seule raison d’exister de ce film fort bien raconté et gracieusement réalisé. Don Hartman n’a pas beaucoup tourné, il n’a que quatre long-métrages à son actif, mais il a écrit une trentaine de films et avant cela des pièces de théâtre –il a aussi tâté de la mise en scène théâtrale d’ailleurs. Il a également écrit des chansons pour Hollywood. Bref, c’était un professionnel du divertissement et avec lui, comme avec beaucoup de ses contemporains (le petit refrain du c’était mieux avant est certes toujours un peu déplaisant, mais là tout de même), force est de constater que les mots « comédie romantique » ne résonnent pas pareil en 1949, date de sortie d’Un mariage compliqué, et en 2008, date de sortie de Sex and the city, le film par exemple. C’était mieux avant.

Jenny Ulrich

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s