[dvd :] 17 FILLES – D.&M. Coulin

20 Avr

Ed. Diaphana video

Une première lycéenne tombe enceinte, puis une deuxième, puis une troisième, puis une quatrième… puis une dix-septième ! On ne parle pas là de la natalité chez les moins de 18 ans en France ou ailleurs mais bien d’un cas unique où 17 jeunes filles d’un même lycée ont décidé de toutes tomber enceintes au cours de la même année. Un défi, une provocation, pour la beauté du geste ?

Le film de Delphine et Muriel Coulin est inspiré du fait divers survenu en 2008 aux États-Unis, dans la ville de Gloucester, où, on le répète pour le croire, 17 adolescentes ont conclu un pacte sur une année pour tomber enceintes. Les deux sœurs réalisent leur premier film de fiction avec méthode et élégance ; deux qualités pas si souvent associées.

Le début du film est une mise en place clinique et froide de l’histoire. On y voit les filles, autour de Camille (Louise Grinberg, vue dans Entre les murs) une meneuse sauvage et charismatique – qui est aussi la première à tomber enceinte –, se laisser convaincre que la lutte à mener est celle-ci ; tomber enceintes pour exister, se regrouper autour d’un projet commun, parce que le monde d’aujourd’hui, qui est aussi celui laissé par les parents, ne vaut pas la peine d’être vécu autrement. On se surprend à penser, dans un instant d’adolescence retrouvée, que c’est la mort ou la vie ; se suicider ou se reproduire.

Et puis, le film, comme ses personnages, se libèrent de ses chaines. L’insouciance vient se mêler à la grâce, c’est l’âge des possibles cher à Pascal Ferran. L’âge où l’on joue sur la plage avec une boule de feu (cette scène, féerique et hypnotique rappelle dans un lointain cousinage Les amants du Pont-Neuf, comme une autre scène, de course effrénée et cathartique le long d’un mur, rappelle avec précision Mauvais sang – ils ne sont pas nombreux les cinéastes qui prennent Léos Carax comme point d’appui). Ces filles sont adolescentes, mais bientôt mères. Bientôt mères, mais surtout adolescentes. Elles rejettent ceux qui les ont mis au monde et prennent le risque d’en faire autant. Quoiqu’il en soit, et quoiqu’il en coûte, elles avancent. Unies.

Delphine et Muriel Coulin accompagne ces 17 filles jusqu’au bout. Car l’histoire de ce groupe est aussi celui d’une somme d’individualités. Si l’on part tous du même point, on n’emprunte finalement que très rarement le même chemin.

Romain Sublon

Les bonus : Le film commenté par les deux réalisatrices (on préfèrera toujours le film brut), quelques scènes coupées (et pour cause), des images du casting (entre séduction et effroi) et la bande-annonce (classique mais réussie).

NB : Qu’on se le dise, un film produit par Denis Freyd est définitivement bon signe ; les Frères Dardenne (Le fils, Le gamin au vélo, entre autres), L’Exercice de l’Etat (Pierre Schoeller) et donc 17 filles.

Publicités

Une Réponse to “[dvd :] 17 FILLES – D.&M. Coulin”

  1. Jeanne vendredi 20 avril 2012 à 101042 #

    C’est un des grands films de 2011, malheureusement trop passé inaperçu ! Merci de remettre un coup de projecteur sur ce film d’une grande sensibilitéet surtout d’une énergie folle. (oui, c’set vrai, le fait divers dont il s’inspire est aussi glauque que « burlesque »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s