[dvd :] World Cinema Foundation – Martin Scorsese

27 Avr

Ed. Carlotta

En 1990, Martin Scorsese, en compagnie, entre autres, de Steven Spielberg, Stanley Kubrick, Sydney Pollack et George Lucas, créait la Film Foundation, chargée de préserver des perles du cinéma américain menacées par l’usure du temps. En 2007, le génial cinéaste, a décidé de faire bénéficier au cinéma du monde entier de sa cinéphilie compulsive. Ainsi naissait la World Cinema Foundation, destinée à restaurer et à montrer au plus grands nombre des films méconnus issus de cinématographies moins exposées.

Après des présentations dans le cadre de Cannes Classic, quatre titres, très différents les uns des autres, de ce répertoire sortent pour la première fois en DVD, chez Carlotta.

On commence avec Les révoltés d’Alvarado (1936) de Emilio Gomez Muriel et Fred Zinneman. Si cette chronique consacrée à la révolte de pêcheurs mexicains est cosignée par Muriel, prolifique cinéaste local, et par Fred Zinneman, qui avait quitté l’Europe mais pas encore signé de film à Hollywood, il semblerait que le photographe Paul Strand ait eu une influence considérable sur la conception de l’œuvre. Les suppléments vidéo ainsi que le livret très complet signé Kent Jones (directeur de la fondation) reviennent sur les nombreux conflits survenus pendant la tournage entre Strand et Zinneman, qui avaient des conceptions radicalement opposées sur le rythme que devait posséder le film. De fait, il semble que Strand ait gagné ce combat, tant le film ressemble plus au travail d’un photographe passé par le cinéma qu’à une œuvre cinématographique à part entière.

Direction le Sénégal, avec Le voyage de la hyène, de Djibril Diop Mambéty, road movie au style surprenant, qu’on peut aussi bien rattacher au cinéma expérimental qu’au film fondateur de Jean-Luc Godard, A bout de souffle. La liberté de ton du cinéaste se manifeste par une narration éclatée et par un superbe travail sur le cadre et les couleurs. A ce titre, le travail de restauration rend parfaitement justice à ce film tourné en 1973, sorti en salles en France en 1986 et quasiment impossible à voir depuis. En plus d’un court supplément sur la restauration (comme pour tous les autres titres du coffret), une série d’entretiens avec des proches de Mambéty reviennent sur la personnalité de ce cinéaste hors norme.

Le titre-phare du coffret semble bien être le marocain Transes, d’Ahmed El Maanouni, puisqu’il est également édité dans un coffret individuel. Ce documentaire de 1981, pour lequel Scorsese clame son obsession et son admiration, retrace le parcours du groupe Nass-El Ghiwane et dresse un portrait du pays et de son univers musical au début des années 80. Entre le document, le film-concert et le portrait d’artistes, Ahmed El Maanouni trouve une forme très personnelle pour évoquer sa passion. Des entretiens avec la productrice, le réalisateur, et un musicien du groupe dressent le parcours quasi-miraculeux de ce film, de sa conception à sa restauration, en passant par sa découverte par Martin Scorsese sur une chaîne câblée alors qu’il travaillait sur La valse des pantins.

Le dernier film du coffret, La flûte de roseau (1989), du kazakh Ermek Shinarbaev, fait figure de miraculé. Un entretien avec le cinéaste nous fait découvrir le parcours chaotique du film, qui resta au placard pendant plus de 20 ans, pour n’avoir pas plu au pouvoir soviétique. L’histoire du film est presque plus passionnante que l’œuvre elle-même, dont le style un peu rigide ne rend pas justice à un scénario de vengeance très original construit sur plusieurs décennies et porté par des personnages plutôt bien campés.

On ne saurait trop louer la qualité de ce coffret, fruit d’un travail technique et éditorial brillant, et on espère qu’il mettra en lumière le travail d’autres éditeurs plus modestes, qui se consacrent régulièrement aux cinématographies peu diffusées, et dont le plus célèbre, La Médiathèque des Trois Mondes, a sorti il y a quelques années deux autres œuvres de Djibril Diop Mambéty, Le franc et La petite vendeuse de soleil.

François-Xavier Taboni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s