[cinéphilie :] Juan José Lozano

28 Avr

Juan José Lozano était à Strasbourg pour présenter son nouveau long métrage documentaire, Impunité (sortie le 25 avril 2012), co-réalisé avec Hollman Morris. Ils y traitent des milliers d’assassinats perpétrés en toute impunité par les paramilitaires colombiens de l’AUC (Autodéfenses Unies de Colombie) durant des années.

Les familles des victimes, des paysans pour la plupart, attendaient un procès qui leur apprendrait notamment où sont cachés les corps des disparus, mais les auditions des accusés dans le cadre du dispositif « Justice et Paix » n’a semble-t-il pas, ou très peu, répondu aux attentes.

N’en dévoilons pas trop sur cette partie du film, puisqu’elle contient un certain suspense pour ceux d’entre nous qui ne connaissons pas bien l’histoire récente de la Colombie : nos médias généralistes nous parlent volontiers des FARC et, dans le temps, de la cocaïne, nettement moins du reste…

Juan José Lozano s’est prêté au jeu de la cinéphilie, il réagit aux films suivants.

NOSTALGIE DE LA LUMIERE (Patricio Guzman) :

C’est le plus beau film que j’ai vu de lui. Pour moi, il y a deux films de lui : le premier qu’il a fait, La bataille du Chili, et celui-là. C’est méchant à dire, mais je ne sais pas ce qu’il pourra dire d’autre après ce film-là. Parce qu’il est beau et intégral par rapport à ce qu’il a fait avant. Il a trouvé un lieu où sont condensés le passé, le présent et le futur, il l’a très bien raconté dans ce film-là.

S21 LA MACHINE DE MORT KHMER ROUGE (Rithy Panh) :

…Ouaou… Qu’est-ce que je pourrais dire de ce film qui n’a pas été… dit, ou… La mémoire du geste, la persévérance de Rithy Panh à travailler avec les bourreaux, à les emmener sur les lieux pour qu’ils répètent les gestes. Oui, la persévérance. La cohérence qui arrive par la persistance. Le fait que Rithy Panh a beaucoup travaillé avec ces personnages, avec les lieux ; le fait de refaire des choses pour arriver à la maitrise de son récit finalement. Tout est juste : les lieux, les personnages, les gestes, la caméra. Et ça correspond à ce moment de sa vie et de sa quête et de son travail. Il manquait Duch, mais il le retrouve quelques années plus tard dans un autre film. C’est un film très juste. Voilà : S21, c’est un film juste. Mais ça c’est le mot qui me revient, parce que pour Nostalgie de la lumière j’ai dit la même chose !

COLOMBIANA (Olivier Megaton) :

Ah je ne l’ai pas vu ! Je ne l’ai pas vu, mais je me suis trop amusé avec les critiques colombiennes sur ce film. Et les critiques françaises sur ce film. On est à fond dans les clichés. J’ai vu le trailer : c’est drôle, mais dramatiquement drôle. En n’ayant pas vu le film, mais en écoutant les personnages parler, en lisant le synopsis, c’était d’une pauvreté et d’une ignorance, d’une distanciation énorme d’une réalité qui existe, qui est là. Bon, toutes les réalités existent, mais d’une réalité dont on ignore tout. C’est une abstraction extrême d’une réalité pour moi.

LA VIDA LOCA (Christian Poveda) :

Ça par contre je trouve que ce n’est pas un film juste dans le sens où il lui a manqué du temps, il lui a manqué de vie et des années pour nous rapprocher nous, en tant que spectateurs, de la vie de ces personnes-là. Je pense qu’il lui aurait fallu du temps.

TEMOIN INDESIRABLE (Juan José Lozano) :

C’est une télénovela ce documentaire ! Non, c’est un film que j’aime beaucoup, pas pour le film, pour le produit en tant que tel : tout le processus pour faire ce film, j’en garde un très bon souvenir. J’ai souffert, comme dans tous les autres films, pour le financement, parce que je ne trouvais pas le film, ni dans le tournage, ni dans le montage… Mais quand même, c’était une souffrance belle, si je peux dire ça. Oui, je garde un très beau souvenir de la réalisation de ce film. Après lorsque le film est fini, non je dois l’oublier pour passer à l’autre.

Propos recueillis par Jenny Ulrich

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s