[cinéphilie :] Elie Wajeman

19 Sep

Elie Wajeman (réalisateur) était à Strasbourg pour présenter son premier long métrage, Alyah (sortie 19 septembre 2012).

Alex (Pio Marmaï) est au cœur de cette histoire : juif très déconnecté de sa religion, il décide néanmoins de se faire reconnaître citoyen Israélien, de faire son « Alyah », afin d’échapper à tout ce qui plombe son quotidien sur Paris. A savoir son trafic de shit, ses relations immatures avec la gent féminine, l’impression d’aller droit dans le mur… Mais surtout, il veut s’émanciper de son frère Isaac qui le vampirise (le réalisateur Cédric Kahn tient avec un charisme hypnotisant le rôle de ce personnage irrécupérable). Y arrivera ? Y arrivera pas ?

Nous parlerons ou non d’Alyah dans la prochaine émission de CUTlaradio, en attendant, Elie Wajeman réagit aux films suivants.

JIMMY RIVIERE (Teddy Lussi-Modeste) :

Guillaume Gouix y est formidable. Je connais bien Teddy parce qu’on était à la FEMIS ensemble, et le film m’a beaucoup touché. J’aime vachement Teddy, je trouve que c’est un cinéaste… Enfin en tout cas, son regard : il a lu le scénario d’Alyah pendant l’écriture et son regard a été hyper important. Je l’estime énormément. Je connais sa coscénariste, Rebecca Zlotowski, elle était aussi à la FEMIS, on se connaît depuis longtemps, et on va dire que ce sont des gens avec lesquels je suis content de faire des premiers films, dont je me sens proche. Je suis heureux de pouvoir me reposer, de pouvoir poser des questions, de pouvoir faire lire à ces gens-là des projets. Et eux aussi d’une certaine manière me font lire. Je partage la même scénariste que Rebecca Zlotowski, qui a été très bienveillante aussi à l’égard de Teddy Lussi-Modeste sur son scénario, qui l’a lu en tout cas. Donc voilà, ça fait une sorte de bande plus ou moins, et je suis heureux de participer à ce mouvement de gens qui sortent de la FEMIS, en scénario.

TOUT EST PARDONNE (Mia Hanse-Love) :

Mia Hanse-Love je la connais depuis très longtemps, depuis qu’on est tout petits en fait, parce qu’on étaient ensemble à la maternelle, on habitaient dans la même rue, on a eu les mêmes envies de cinéma, enfin par des biais différents… On a les mêmes boites de production, par un pur hasard, on a fait un film ensemble, Plateau 9, inspiré d’une mise en scène de Tchekov… Je l’estime énormément. Elle a lu le scénario plusieurs fois aussi, la pauvre, c’était un guide, elle m’a beaucoup soutenu. Et je crois que le film l’a touchée. Il y a quelque chose en tout cas de son cinéma, de l’intelligence, de cette maîtrise de la mise en scène sans effets et en même temps très en profondeur, qui m’a donné, voilà, envie de m’y atteler, à la mise en scène.

IRREVERSIBLE (Gaspar Noé) :

Je l’ai vu avec des amis, j’ai haï. Peut-être qu’en le revoyant je verrai des qualités –peut-être de mise en scène, de cadre. Mais il y a une vision du monde, une sorte de cynisme, une violence, une ironie qui me déplaisent totalement. Ce n’est pas du tout mon cinéma. Au contraire même, je trouve que le film il est assez dégueulasse.

MEAN STREETS (Martin Scorsese) :

Ça pour le coup je l’ai vu plusieurs fois en écrivant. Je trouve que le film est admirable, le personnage de De Niro m’a beaucoup touché. Je trouve que le film est très tenu, super fort, original : j’adore ce film. Et il y a quelque chose aussi qui m’a guidé un peu quand j’ai su que j’allais tourner à Lyon alors que mon film est parisien, c’est que je sais que Mean Streets a été tourné à Los Angeles alors que c’est LE grand film sur Little Italy : ses souvenirs d’enfance à New York. C’est une ode à New York et pourtant tout a été tourné à Los Angeles. Donc je me disais : je pourrai faire un film sur Paris qui se passe à Lyon. C’est ce que j’ai fait, plus ou moins.

Propos recueillis par Jenny Ulrich

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s