Comment parler d’un film que tu n’as pas vu ? (ép. 1/25)

5 Oct

En salles le 3 octobre 2012

Il est midi, tu es à la cafet’ avec tes collègues à parler de sujets existentiels comme la sortie du nouvel Iphone ou le congé maternité de Corinne, et là c’est le drame. La fameuse question cinéma de mon supérieur arrive : « Dis-donc tu l’as vu toi le dernier Michel Franco ? il parait qu’il est génial ce film ! ». Pris de panique, que faire ? Comment réagir pour ne pas passer pour un blaireau et obtenir une promotion ?!

Después de Lucia, ce film je n’en ai vu que l’affiche et la bande annonce, alors  je pars de là comme un critique gastronome se fie à la carte à l’entrée d’un restaurant. Je me laisse d’abord guider par des indices objectifs : sur l’affiche, il y a la Palme d’or du festival de Cannes, le prix Un certains regard en 2012. Le réalisateur ensuite, par chance j’étais allé voir son premier film Daniel & Ana en 2009, j’en étais ressorti bouleversé, une mise en scène comparable à Michael Haneke ou Gus Van Sant.

J’en déduis, avec préjugé peut-être, que ce type est un écorché vif et qu’il n’a pas pu réaliser autre chose qu’un film de la même trempe, un drame, un récit viscéral, ce que l’affiche témoigne par cette jeune fille (Tessa Ia) qui tourne la tête, les yeux fermés, alors qu’un bout de main lui est tendu pour lui venir en aide. Une impression de malaise, de violence, de dégout, l’appel à l’aide d’une adolescente mal dans sa peau.

La bande annonce me permettra de placer quelques arguments entre deux bouts de quiche lorraine. Une musique sublime tout d’abord, prenante, poignante. Une lycéenne qui a mal, suite à la mort de sa mère, portant ce fardeau à travers la violence de ses camarades de classe, jour après jour dans un sadisme sans limite dont le seul refuge semble être une relation fusionnelle avec son père.

Au moment du dessert (une tarte à la fraise pour les plus curieux), j’ai pris un air dramatique, authentique, je m’en suis bien sorti sur ce coup, même les amateurs d’Expendables ont envie de voir ce film maintenant… Comme quoi le cinéma crée aussi du lien social et si en plus mon salaire augmente par la même occasion, que demander de plus ?

Mr Zag

DESPUES DE LUCIA, de Michel Franco // Avec Tessa Ia, Hernan Mendoza // Sortie le 3 octobre 2012 – 1h43

Publicités

4 Réponses to “Comment parler d’un film que tu n’as pas vu ? (ép. 1/25)”

  1. Stef vendredi 5 octobre 2012 à 90944 #

    Pas mal, mais le bout de main tendu ne serait-ce pas les restes de doigts d’une bonne baffe dans sa tronche et non une main tendue salvatrice ?? Je vois une faille dans cette critique de film non vu…

  2. Mr Zag vendredi 5 octobre 2012 à 101021 #

    C’est justement mon interprétation de l’affiche vu que je n’ai pas vu le film mais juste la bande annonce et l’affiche. Une baffe? une main tendue! Mystère, l’idée étant d’aller voir le film et de s’en faire sa propre interprétation, mais merci de cet avis je n’avais pas du tout vu l’affiche sous aspect! Les failles sont intére

  3. Mr Zag vendredi 5 octobre 2012 à 101034 #

    C’est justement mon interprétation de l’affiche vu que je n’ai pas vu le film mais juste la bande annonce et l’affiche. Une baffe? une main tendue! Mystère, l’idée étant d’aller voir le film et de s’en faire sa propre interprétation, mais merci de cet avis je n’avais pas du tout vu l’affiche sous aspect! Les failles sont intéressantes tant qu’il débat constructif et c’est la cas! merci!

  4. Chloé vendredi 5 octobre 2012 à 210931 #

    Ah oui c’est une baffe et une bonne ! J’ai vu le film, je confirme.
    Mais cette rubrique est très drôle et très pratique avant le week end, pour briller dans les soirées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s