[radio :] CUT -131 (1/2)

4 Déc

logo-cutlaradio5-02

Novembre, pluie, neige, soleil, films… Ce mois-ci nous attaquons gaillardement avec un triple A avant de terminer piteusement sur du Z et des malentendus (enfin, les avis sont partagés quant au Z). Ce mois-ci : dictature Moldavie, pinaillages, interruptions et débats… Ce mois-ci :

Argo (Ben Affleck), Après mai (Olivier Assayas), Au-delà des collines (Christian Mungiu).

Avec Jenny, Fanny, Romain, FX, Greg.

Publicités

2 Réponses to “[radio :] CUT -131 (1/2)”

  1. Romain mardi 4 décembre 2012 à 140255 #

    Pas de bobards entre nous, le passage de l’émission sur Rengaine fut… douloureux. Je n’ai plus pu parler, j’ai abdiqué et abandonné mes camarades et les (éventuels) auditeurs. Bien sûr, j’en voulais à mes camarades et je ne pouvais, sincèrement, pas faire autrement que m’emmurer dans un silence assourdissant (vous la voyez la triple image ?).

    Donc, je vais aller dans ce commentaire au bout de l’idée que je voulais développer :
    Je n’excuse, ni ne justifie, la laideur du film par son budget (0 euros) ou sa fabrication (9 ans). Ce que je voulais développer, c’est l’idée qu’un film qui se fait en 9 ans et avec un budget de 0 euros c’est rare. C’est un geste.
    Il n’est dès lors plus question de laideur (ou de beauté) mais de progression ; voilà un cinéaste qui donne à voir ce qu’il a appris et vécu au fil des ans. Ca me rappelle par exemple les Simpsons, le dessin des premiers épisodes et celui des derniers – on voit la progression. Pour moi, dans Rengaine, il y a de beaux plans, d’autres laids, une maîtrise de l’outil cinéma qui évolue, des corps et des visages qui changent. Et la question de la laideur / beauté ne fait plus forcément sens. C’est le processus de création même du film.

    Voilà qui est écrit, à défaut d’avoir été dit.

    Love,
    Romain

  2. jenny samedi 8 décembre 2012 à 101030 #

    Deux films de plus à conseiller parmi ceux du mois de novembre !!!

    Pas vus à temps pour en parler dans l’émission, mais si vous avez l’occasion « Les lignes de Wellington » de Valeria Sarmiento et « Rebelle » de Kim Nguyen valent tout à fait le coup!

    Deux films de guerre, où l’on sourit par moments malgré des scènes crues, et puis dans le premier il y a même des scènes franchement sexy à base notamment de vraie blonde… Si ça c’est pas accrocheur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s