[dvd :] VENUS IN FURS – Jesus Franco

13 Déc
Ed. Artus

Ed. Artus

Si le prolifique Jesus Franco a déjà été édité en DVD en France, le nombre de titres disponibles n’est pas vraiment conséquent et les galettes existantes ne sont pas toutes faciles d’accès. On est d’autant plus heureux de saluer la sortie de quatre titres chez Artus Films.

Venus in Furs, premier titre de la collection, si l’on suit l’ordre chronologique de sortie des films, détonne en plusieurs points : il est tourné en anglais, dans les années 60 pour le producteur Harry Alan Towers, alors que les films suivants sont des productions françaises de Robert de Nesle, sorties dans les années 70. C’est aussi le meilleur des quatre, même si les autres ne déméritent pas, on le verra plus tard.

Malgré son titre, qui rappelle forcément La Vénus en fourrure, c’est pour une simple affaire commerciale que le film de Franco est un homonyme du roman de Sacher Masoch. Peu importe, car l’intrigue minimaliste, où l’on suit les parcours d’un trompettiste de jazz et d’une défunte vengeresse, n’est qu’un prétexte pour le cinéaste espagnol, qui dilate le temps à l’envie dans ce film qui s’aborde comme un rêve.

Après avoir tourné plus de vingt films en seulement dix ans, le réalisateur de Vampyros Lesbos n’est plus vraiment un novice et de nombreux thèmes et figures de styles (comme ses zooms tant décriés à l’époque) parsèment déjà ce poème cinématographique macabre. Pourtant, le film évoque également  l’univers d’un autre chantre du macabre, l’italien Mario Bava. On pense plus particulièrement à Lisa et le Diable dont le sujet et l’esthétique rappellent parfois ce bel opus de Jesus Franco.

Dans un entretien de 45 minutes, Alain Petit, premier exégète et plusieurs fois collaborateur du cinéaste, évoque pêle-mêle sa découverte du film, la biographie des acteurs et sa passion pour Franco. L’érudition du spécialiste et son analyse pertinente du film nous font pardonner les quelques longueurs de ce bonus. Sont également présentes sur le disque les scènes coupées du montage italien, présentées dans une qualité d’image qui en font avant tout un document historique.

François-Xavier Taboni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s