[agitation :] REPLIQUES – Revue d’entretiens

8 Jan
Ed. Répliques

Ed. Répliques

On peut l’envisager ainsi ; Répliques est une revue que beaucoup de cinéphiles ont rêvée.

Pilotée par Nicolas Thévenin, avec la complicité de Morgan Pokée et Tifenn Jamin, Répliques est dédiée à l’exercice, délicat et jouissif, de l’entretien. « Chaque entretien est la formalisation d’une rencontre, d’un intérêt et d’une confiance dont le résultat est le parcours minutieux d’un territoire filmographique (…) A raison de deux parutions par an, Répliques vous propose d’accompagner les films des obsessions et réflexions de ceux qui les confectionnent ou les diffusent », écrit Nicolas Thévenin dans sa mise en bouche. L’édition d’une revue est une nouvelle activité pour cette association nantaise qui jusque-là œuvrait en organisant des rencontres en salle autour de films et en animant une émission de radio hebdomadaire sur la station nantaise Jet FM 91.2.

Pour ce numéro 1 (hiver 2012), sont conviés au banc des passionnés : Miguel Gomes (réalisateur du merveilleux Tabou), Alain Gomis (dont le dernier film, Aujourd’hui, sort en salles… demain), Bertrand Bonello (Apollonide c’est lui, mais surtout… Tiresia), Josée Deshaies (chef op de Bonello, notamment), Denis Côté (réalisateur tatoué), Pierre Léon (cinéaste cinéphile) et Jérôme Baron (enseignant et président du Cinématographe, salle nantaise).

Les entretiens au long cours offrent un vrai temps de parole, hors promo, à ces gens du cinéma qui ont beaucoup à dire. Les questions n’ont pas la simple fonction de passe-plats (même s’il faut signaler quelques retranscriptions in extenso dispensables et redondantes), les discussions sont bien vivantes (autre bémol, il n’est ici jamais question de bousculer son hôte, le matelas est douillet, le confort total) et surtout, Répliques s’offre le luxe de l’espace et donc, de rentrer dans le détail des travaux de chacun des invités.

L’objet est beau. La couverture noir a fière allure, la mise en page est élégante. Et puisque dans ce texte on avance à coups de louanges-bémols, précisons que la lisibilité est parfois mise à mal. La richesse des photographies, sorties du tiroir ou extraites de films, est un vrai plaisir. Et bim, bémol ; beaucoup de photos en petits formats, abondance de biens pouvant parfois nuire…

Et puis, il y a la petite friandise ; l’équipe de Répliques a eu la bonne idée de soumettre, en fin d’entretien, quelques films à ses invités (cinéaste = cinéphile ?). On peut, par exemple, lire le sentiment de Miguel Gomes sur The Artist, celui de Bertrand Bonello sur Le convoi de la peur ou encore Denis Côté à propos de Toy Story 3.

Forcément, on est curieux de connaître le menu du prochain numéro. On a faim.

Romain Sublon

Répliques (144 pages) est disponible en librairies (16€) et sur le site www.repliques.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s