[dvd :] LE BACHFILM – Huillet & Straub

15 Jan
Bachfilm

Ed. Montparnasse

Troisième film des Straub, Chronique d’Anna Magdalena Bach occupe une place un peu à part dans leur filmographie : c’est à la fois une biographie et un film musical, genres qu’ils ont peu abordés, et surtout, ce n’est pas une adaptation littéraire, alors que le duo s’est toujours appuyé sur des œuvres existantes pour construire ses films. Même si, dans le cas présent, la somme de sources historiques, musicales, techniques qui ont présidé à la véracité et à la justesse du propos semble considérable.

A film unique, édition unique. Déjà présenté dans le troisième coffret de l’intégrale Huillet-Straub, l’œuvre a cette fois droit à un traitement éditorial digne d’un blockbuster.

Précurseur des films à montages multiples qu’ils tourneront par la suite, les Straub ont façonné différentes version de Chronique… selon les pays. On trouve ainsi sur le premier disque les versions destinées à l’Allemagne, à la France, à l’Italie, à la Grande Bretagne et aux Pays Bas, qui possèdent chacune sa voix-off et ses sous-titres, supervisés par le duo de réalisateurs.

La deuxième galette, riche en interviews, revient sur les conditions de tournage du film et propose un extrait d’une conférence de Gilles Deleuze, où le philosophe prend comme exemple le cinéma des Straub pour se livrer à une réflexion très godardienne sur l’art et sur la création.

Mais le bonus le plus précieux reste le livre consacré au film par Ombres éditions, qui s’attachent depuis un certain temps au travail des Straub. On y retrouve notamment une explication des cinq versions du film, le découpage complet de l’œuvre, et une longue et riche interview de Jean-Marie Straub menée en 2010 par Helmut Färber. Les deux hommes évoquent en détail la très longue entreprise que constitua la fabrication du film, le travail avec les acteurs/musiciens, l’œuvre de Bach et son intégration chronologique, historique et narrative dans le film.

On y retrouve bien sûr l’intimidante intransigeance des Straub sur la seule et bonne façon de faire du cinéma. Au risque de les contredire, on objectera qu’il en existe d’autres. Mais leur geste n’en est pas moins très beau.

François-Xavier Taboni

Publicités

2 Réponses to “[dvd :] LE BACHFILM – Huillet & Straub”

  1. David mardi 29 janvier 2013 à 111135 #

    Ils savent très bien qu’il en existe d’autres, voyons. Ne prenez pas une haute exigence pour du dogmatisme. Il n’y a pas moins dogmatique que Straub. Lisez bien ses entretiens, regardez bien ses films : ils sont bien plus ouverts, généreux, démocrates que ceux de Spielberg ou Desplechin. Sauf qu’ils sont infiniment moins vus et connus. Parce que le système dans lequel nous vivons ne laisse pas sa chance à ce qui est vraiment exigeant. Le système cantonne l’exigence aux marges, parce qu’imaginez deux seconds une exigence démocratisée : c’en serait fini des Spielberg et des Desplechin et de tous les publicitaires et bourgeois cyniques qui nous remplissent la tête d’images fausses et d’idéologie faisandée.

  2. François-Xavier Taboni mardi 29 janvier 2013 à 170549 #

    David, cette citation, un peu imprécise, n’était de ma part qu’une marque d’affection pour l’un des plus singuliers duos du cinéma contemporain. Vous ne m’enlèverez pas de l’idée que les Straub se positionnent quand même loin de la mêlée et que leur exigence peut paraître un peu excluante (désolé pour le vilain mot). Mais qu’importe, ce qui compte, et c’est ce que je disais, c’est la beauté de leurs films. Mais elle ne m’empêchera pas d’aimer aussi les cinémas moins généreux et moins démocratiques de Spielberg, Desplechin et d’autres. Quant à savoir si j’ai bien regardé leurs films, je suis certainement le plus mauvais juge, mais je suis sûr en tout cas que j’ai pris le temps et le plaisir de (presque) tous les voir, grâce au précieux travail des éditions Montparnasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s