[dvd :] IN ANOTHER COUNTRY – Hong Sang-Soo

26 Fév
Ed. Diaphana

Ed. Diaphana

Le soin du préambule est laissé à Olivier Père, ancien responsable de la Quinzaine des réalisateurs et directeur artistique du festival de Locarno. La démarche apparait tout à fait logique puisque Hong Sang-Soo tient plus à ce jour de la bête de festival que du cinéaste connu et reconnu du public français. Père prend le parti de s’attacher à la démarche globale du cinéaste coréen, à son geste artistique, à sa méthode de travail. In another country est simplement évoqué de par la présence au casting d’Isabelle Huppert.

L’introduction intrigue donc sans déflorer.

Le dernier opus d’Hong Sang-Soo, présenté en sélection officielle à Cannes 2012, pourrait être un work in progress. Il s’agit d’une variation sur le thème du personnage féminin campé par Isabelle Huppert, déraciné pour quelques temps en Corée. Elle interprète trois femmes différentes, croise des personnages semblables, parfois similaires. Certaines scènes semblent se répéter, certains lieux reviennent à l’écran comme des marqueurs géographiques et temporels.

Le réalisateur cherche le récit adéquat. La mise en scène balbutie de concert. Ses zooms, fractionnés, heurtés, imprécis, participent au sentiment de l’œuvre inachevée mais offerte au regard de tous. L’écriture est apparente, la mise en scène l’est tout autant. Mais ce qui pourrait être une cause de frustration devient rapidement une stimulation particulière. Hong Sang-Soo esquisse, tente, s’amuse et ouvre son cinéma.Le spectateur accède au laboratoire de l’auteur, et ressent une forme d’implication dans le processus artistique.

La réussite du film tient également au ton léger de ces histoires. Il s’agit de badinage, d’inconstance et de rencontres fortuites. In another country mise sur l’humour pour séduire et emporter l’adhésion de son public. Le charme opère au point que l’on se prend à désirer un quatrième segment.

Le visionnage pourra être complété par le journal audio d’Isabelle Huppert, qui évoque notamment ce court exil artistique en Corée.

Greg Lauert

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s