[blu-ray:] CONTRE-ENQUETE – Sidney Lumet

29 Juil
Ed. Carlotta (en Blu-ray et dvd)

Ed. Carlotta (en Blu-ray et dvd)

Nommé cinq fois aux Oscars, mais jamais récompensé pour ses films, Sidney Lumet a dû se contenter d’un Oscar d’honneur en 2005 pour voir cette injustice amoindrie. Le réalisateur américain avait pourtant de quoi rivaliser avec ses pairs. Ses polars, notamment, marquent sa filmographie. Serpico, tout d’abord, en 1973, avec Al Pacino, d’après l’histoire vraie d’un policier confronté à la corruption dans les services. Lumet creuse ce sillon, qui mêle éthique et divertissement, avec Le Prince de New-York en 1981, avec Treat Williams.

Il clôt cette trilogie new-yorkaise avec Contre-Enquête en 1990. Trois films, tous adaptés de livres de qualité. Edwin Torres, l’écrivain dont l’oeuvre a servi de base à Contre-Enquête, est aussi à l’origine de L’Impasse, tourné par Brian de Palma avec Al Pacino en 1993.

Sidney Lumet adore le cinéma social, les intrigues complexes, les portraits de personnages et les longs dialogues, sans négliger pour autant les scènes d’action. Contre-Enquête raconte comment un jeune assistant du procureur (Timothy Hutton) enquête sur la mort d’un truand, abattu par un agent (Nick Nolte) en état de légitime défense, dit la version officielle.

Bien loin de se contenter de cette mince intrigue, Lumet en profite pour dresser le portrait d’une ville, New-York, et de son fonctionnement. Irlandais, Polonais, Portoricains, Italiens, juifs, catholiques, policiers intègres ou ripoux, politiciens : chacun essaie de tailler son bout de gras et de survivre dans cette jungle urbaine. Lumet s’attache aux liens qui unissent ou opposent toutes ces communautés. Un cinéma à la fois exigeant et accessible, qui a sûrement inspiré les scénaristes de la série The Wire (Sur écoute), David Simon et Dennis Lehane en tête, qui ont eu la même intention sur la ville de Baltimore.

Timothy Hutton et Nick Nolte

Timothy Hutton et Nick Nolte

Lumet aime les anecdotes, les digressions et les confidences dialoguées, qui dressent mieux la carte d’identité d’un personnage qu’un passeport biométrique. Chacun y va de sa petite histoire et Contre-Enquête est un polar où l’on parle beaucoup, sur soi ou sur les autres. Le réalisateur Quentin Tarantino, le spécialiste de ce type de scènes, ne doit pas renier ce maître en la matière. Ces passages donnent vie aux personnages et rythment le film, mettent en valeur les passage d’action qui suivent en introduisant une rupture.

Côté style, Lumet préfère les plans fixes, dans lesquels se déplacent les acteurs, plutôt que des mouvements de caméras tous azimuts. Ce faisant, il privilégie le jeu d’acteur aux effets spectaculaires. Les fusillades sont toutefois réglées au millimètre et signent un grand travail de préparation, à l’efficacité redoutable. Plutôt que de tourner un dialogue avec plusieurs caméras, Lumet retourne la scène sous un autre angle et construit son champ contre-champ au montage. Un film de Lumet se reconnaît facilement.

Armand Assante et Jenny Lumet

Armand Assante et Jenny Lumet

Détail insolite, Nick Nolte a pris près de 25 kilos pour obtenir cet aspect bedonnant « avantageusement » souligné par une moustache très 90’s. La fille de Sindey Lumet, Jenny Lumet, tient un rôle clef : l’ex de l’assistant du procureur, devenue la compagne d’un trafiquant de drogue (Armand Assante). L’actrice a signé le scénario de Rachel se marie, tourné en 2008 par Jonathan Demme, avec Anne Hathaway en vedette, mais ne tourne plus depuis 1995 (Dodgeball). Enfin, Sydney Lumet, qui n’était pas satisfait de la version de Contre-Enquête modifiée pour un passage télé, a refusé d’être crédité au générique pour ce format. C’est Alan Smithee, pseudonyme de tous ceux qui veulent taire leur nom dans la profession, qui apparaît sur le déroulé TV.

Dans un supplément de 27mn, Jean-Baptiste Thoret, critique et historien du cinéma, situe Contre-Enquête dans le parcours de Sidney Lumet et apporte son analyse éclairée sur un polar qui compte dans l’histoire du 7e art.

FM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s