[blu-ray :] PIRANHAS – Joe Dante

1 Août
Ed. Carlotta

Ed. Carlotta

Pour l’été, Carlotta nous offre la possibilité de revoir en haute définition le petit classique de Joe Dante.

Une révision de ce film d’horreur, au demeurant premier scénario de John  Sayles, permet de le replacer dans son contexte 70’s et de le dissocier peut être de l’ombre écrasante du Jaws de Spielberg. Si Dante, plus tard produit par Amblin entertainment, a toujours été considéré comme le petit frère nihiliste du réalisateur d’E.T, il semble que le malentendu trouve son origine à l’époque de Piranhas.

Le film produit par Roger Corman n’est pas la parodie des Dents de la mer à laquelle il est fréquemment réduit. Comme l’explique Joe Dante dans un entretien de 40 minutes proposé en complément, le film trouve à la fois son identité dans un mode de production et dans une période libertaire.

Le cinéaste revient brièvement sur sa période Roger Corman. Piranhas est son premier véritable film pour le compte du prolifique producteur. Hollywood Boulevard, son long métrage précédent, est une œuvre opportuniste, collage de rushs cosigné avec un autre réalisateur.

En 1978, il se trouve donc à la baguette d’un véritable film d’exploitation, doit gérer quelques impératifs de racolage à chaque bobine, respecter un plan de travail et un budget réduit (quoique relativement élevé pour une production New World Pictures ).

En contrepartie, Dante peut explorer les thématiques de son choix, disserter à loisir, et s’approprier le sujet.

Il apparait alors que, bien avant The second civil war et Homecoming, le cinéaste tient un discours très politisé qui le distingue fondamentalement de l’ainé Spielberg, propulsé roi du pur divertissement  pour le compte des studios Universal.

Piranhas, réalisé au cœur d’une décennie contestataire, s’avère être une charge anti militariste, tout autant qu’un film d’épouvante particulièrement saignant.

La scène de l’attaque des enfants sur le lac, les déambulations de Dick Miller sur une plage jonchée de cadavres, sont un choc en comparaison d’œuvres maniérées et timorées contemporaines comme, pour ne pas le citer, The Bay de Barry Levinson.

Lors du visionnage du Blu-ray, il apparait également légitime de s’interroger sur la texture de l’image d’un film aujourd’hui proposé en haute définition, dans des conditions optimales, alors qu’il était à l’époque un produit d’exploitation destiné aux drive-ins.

Le disque en question évite toutefois le lissage inapproprié de l’image.

Piranhas est certes plus beau que jamais, mais cette édition ne trahit en rien le souvenir de vidéo club 80’s qui anime et motive les fans de l’œuvre de Joe Dante.

Greg Lauert

Publicités

Une Réponse to “[blu-ray :] PIRANHAS – Joe Dante”

  1. ash vendredi 2 août 2013 à 140244 #

    C’est un petit peu dur pour The Bay! Pour ma part, j’ai justement trouvé le film très bon bien traité et plutôt effrayant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s