Archive by Author

[mémoire :] Christian Ghazi – Le visage est un territoire

30 Jan
Article paru dans CUT n°3, saison 2013/2014

Article paru dans CUT n°3, saison 2013/2014 (cliquer pour agrandir)

Le 13 décembre dernier, Christian Ghazi, cinéaste libanais et homme hors-les-frontières, décidait de s’en aller. Parce que ce genre de type, qui fume comme on boit, n’attend pas qu’on vienne le cueillir. Ou alors sa femme a eu raison de lui, et c’était le coup de canne de trop.

Pour se souvenir, voici le portrait qu’on lui consacrait dans le dernier numéro de la revue CUT. Dans le café où il avait ses habitudes, dans le quartier de Hamra (Beyrouth), on se souvient de ne pas s’être parlé sur cette musique… Puis le regard, les regards.

///

Le site Mediapart a signé un texte hommage au monsieur, deux jours après sa mort. Vous pouvez le lire ici.

Le 11 septembre, dans les salles…

11 Sep

/// Si Christophe Mahé nous le permet, voici une sélection de quelques nouveaux films en salles dès demain, à l’aide de photos-légendes pertinentes et dispensables. ///

JIMMY P. – Arnaud Despleschin

C'est la crise pour tout le monde. Afin finir son film, Desplechin a dû faire des économies de bouts de cravates.

Pour finir son film, Desplechin a dû faire des économies de bouts de cravates.

LE MAJORDOME – Lee Daniels

Bla Bla

Michelle et Barack Obama en vacances : ambiance manouche.

NO PAIN NO GAIN – Michael Bay

Bla Bla

Les acteurs masquent moins bien la prise d’EPO.

TIP TOP – Serge Bozon

Tentative de rapprochement l'UMP de NKM et le PS de DSK.

Tentative de rapprochement entre l’UMP de NKM et le PS de DSK.

LA LEGENDE DE KASPER HAUSER – Davide Manuli

Bla Bla

Enfin le premier album solo d’un ex Daft Punk.

[Cadeau :] TIP TOP – Serge Bozon

22 Août
La femme qui murmurait à l'oreille des murs.

La femme qui murmurait à l’oreille des murs

C’est le moment de sortir la veste en velours du dressing, Serge Bozon déboule à Strasbourg !

Tip Top est son quatrième film en tant que réalisateur (après L’amitié, Mods et La France). Acteur, on l’a vu dans Je sens le beat qui monte en moi, La famille Wolberg ou Les jours où je n’existe pas, entre autres. Dandy, cool, dandy-cool, loufoque… Le personnage amuse et détonne. Serge Bozon est surtout un cinéaste capable de tout (bienfaits de l’érudition) et libre (éloge de la nonchalance). Et s’il fallait une bonne raison de se pousser au train pour voir ses films ce serait celle-là : la musicalité de son travail. Tout, de la scansion à la bande-son, des bruitages à la post-synchro, participe à une même envie : swinguer.

Mardi 27 août à 20h15 au cinéma St-Exupéry à Strasbourg sera projeté, en séance spéciale et en la présence du bonhomme, Tip Top. Après le film et le débat (23h à la louche), pointez-vous tous au Mudd Club (entrée libre). Le beau Serge y passera ses disques northen soul les plus fiévreux. Ca va suer !

A cette occasion, on vous propose de gagner 10 invitations pour 2 personnes. Comment ? En envoyant un e-mail à cutlarevue@yahoo.fr avec votre nom et prénom. Ne tardez pas !

Et en p’tit cadeau bonus parce que hier vous vous êtes tenus à carreaux et n’avez pas commandé le Ricard de trop, vous pouvez lire ci-dessous la cinéphilie à laquelle s’était prêté Serge Bozon en 2006. C’était pour la sortie de La France.

Lire la suite

[dvd :] HAMBURGER FILM SANDWICH – John Landis

12 Août
Ed. Carlotta

Ed. Carlotta

Film à sketchs, comédie potache, standard du nihilisme 70’s, Hamburger Film Sandwich (un titre français surréaliste qui provoque invariablement un éclat de rire chez son réalisateur) aurait pu rester une œuvre anecdotique, un jalon de plus dans la carrière pour le moins chaotique de John Landis.

Le cinéaste, ex-assistant, ex-cascadeur, futur pygmalion d’Eddie Murphy, master of horror et maitre d’œuvre d’un clip assez connu avec des morts-vivants, n’a jamais assumé The Kentucky Fried Movie (titre original) comme un titre fondamental de sa filmographie. Si le DVD édité par Carlotta précise bien qu’il s’agit d’une comédie de John Landis, le making-off proposé en complément apporte un regard plus nuancé sur la genèse du film.

Lire la suite

[agenda :] L’INCONNU DU LAC – Alain Guiraudie

14 Juin
L'inconnu du lac ?

L’inconnu du lac ?

Sortez vos plus beaux marcel, Alain Guiraudie déboule à Strasbourg ! Une rencontre avec l’homme du sud-ouest, ça ne se rate pas. Du soleil pour les gueux, Ce vieux rêve qui bouge, Pas de repos pour les braves, Voici venu le temps, Le roi de l’évasion… C’est lui ! Des titres qui font rêver, des mots qui sonnent par-delà les nuages, et des coups à boire sonnants et trébuchants.

Ce dimanche 16 juin à partir de 20h au Cinéma St-Exupéry à Strasbourg, sera projeté en séance spéciale et en la présence du bonhomme, L’inconnu du lac (Prix de la mise en scène Un certain Regard – Cannes 2013). A cette occasion, CUT vous propose de gagner 10 invitations pour 2 personnes. En fait non, elles ont déjà été gagnées. Mais vous pouvez toujours payer votre place, c’est pas la crise non plus. C’est une soirée à ne pas rater (et ce sera mieux que de passer votre dimanche à attendre qu’il se termine).

Cadeau : nous avions rencontré Alain Guiraudie en 2011 à l’occasion de la parution du n°1 de la revue CUT (cf. colonne de droite). Trois jours passés à Albi, à Gaillac, près des lacs ou au comptoir, ici et ailleurs, trois jours à parler de cinéma mais surtout de tout ce qui l’habite. Et déjà de L’inconnu du lac. Pour lire cet entretien au long cours, cliquez sur lire la suite.

Lire la suite

Le 23 janvier, dans les salles…

22 Jan

/// Si La Neige nous le permet, voici une sélection de quelques nouveaux films, à voir en salles dès demain, à l’aide de photos-légendes pertinentes et dispensables. ///

BLANCANIEVES – Pablo Berger

Bla Bla

Le mariage pour tous a quand même des limites.

LE DERNIER REMPART – Kim Jee-won

Bla Bla

Clint Eastwood dans son plus beau rôle depuis l’inspecteur Harry.

COOKIE – Léa Fazer

Bla Bla

Tu vois là c’est ton papa dans son plus beau film, Rush hour 3.

ZERO DARK THIRTY – Kathryn Bigelow

Bla Bla

I’m sorry Dave, I’m afraid. I can’t do that.

MAX – Stéphanie Murat

Bla Bla

La campagne 2013 de sensibilisation aux hémorroïdes joue la carte du bonheur.

[agitation :] REPLIQUES – Revue d’entretiens

8 Jan
Ed. Répliques

Ed. Répliques

On peut l’envisager ainsi ; Répliques est une revue que beaucoup de cinéphiles ont rêvée.

Pilotée par Nicolas Thévenin, avec la complicité de Morgan Pokée et Tifenn Jamin, Répliques est dédiée à l’exercice, délicat et jouissif, de l’entretien. « Chaque entretien est la formalisation d’une rencontre, d’un intérêt et d’une confiance dont le résultat est le parcours minutieux d’un territoire filmographique (…) A raison de deux parutions par an, Répliques vous propose d’accompagner les films des obsessions et réflexions de ceux qui les confectionnent ou les diffusent », écrit Nicolas Thévenin dans sa mise en bouche. L’édition d’une revue est une nouvelle activité pour cette association nantaise qui jusque-là œuvrait en organisant des rencontres en salle autour de films et en animant une émission de radio hebdomadaire sur la station nantaise Jet FM 91.2.

Lire la suite

[cinéphilie :] Olivier Assayas

18 Nov

La jeunesse, cette racaille.

Olivier Assayas était à Strasbourg pour présenter son nouveau film, Après mai (sortie le 14 novembre 2012).

On pourrait croire à une fresque post soixante-huitarde, il n’en est rien ! Olivier Assayas filme la jeunesse, son énergie, son engouement, son sens politique mais aussi une forme d’inconséquence. Après mai est très réussi quand ça ne parle pas ; les corps, les lieux, les déplacements et les silences sont d’une qualité oubliée. Puis, quand vint la parole, elle tourne très vite au bavardage et on se prend à rêver d’un film muet. Après mai marque un tournant dans la filmographie d’Assayas. Ou un retour en arrière ; un joli film, fragile comme l’époque dont il se souvient.

Nous parlerons ou non de Après mai dans la prochaine émission de CUTlaradio, en attendant Olivier Assayas réagit à une petite série de films.

Lire la suite