Le 4 décembre, dans les salles…

4 Déc

/// Si Daft Punk nous le permet, voici une sélection de quelques nouveaux films en salles dès aujourd’hui, à l’aide de photos-légendes pertinentes et dispensables. ///

CASSE-TETE CHINOIS – Cédric Klapisch

Malin, Romain Duris profite d'un grand éclat de rire pour lâcher une petite caisse.

Malin, Romain Duris profite d’un grand éclat de rire pour lâcher une petite caisse.

CARRIE, LA VENGEANCE – Kimberly Peirce

Le tampon de Christine Boutin prend un peu l'air.

Le tampon de Christine Boutin prend l’air.

REVES D’OR – Diego Quemada-Diez

Les études sont formelles : le moral des Mexicains est six fois meilleur que celui des Français.

Les études sont formelles : le moral des Mexicains est six fois meilleur que celui des Français.

HENRI – Yolande Moreau

Roulez bourré !

Roulez bourré !

LA JALOUSIE – Philippe Garrel

Intensité, un parfum Louiis Garrel

Intensité, un parfum Louis Garrel

[agitation:] TALEA – Katharina Mückstein

30 Nov
Sophie Stockinger et Nina Proll

Sophie Stockinger et Nina Proll (Talea)

En compétition lors du 9e festival Augenblick qui s’est terminé hier, Talea, premier long métrage de la cinéaste autrichienne Katharina Mückstein a de quoi séduire : une technique maîtrisée, un scénario original, une interprétation toujours juste sur un sujet rarissime à l’écran. Côté palmarès, le jury est le public ont été unanimes cette année pour distinguer le documentaire de David Sieveking Ne m’oublie pas, qui suit le quotidien d’un couple dont la femme est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Un film qui a déjà été primé au festival de Locarno 2012 dans le cadre de la Semaine de la critique. Lire la suite

Le 27 novembre, dans les salles…

27 Nov

/// Si Bill Murray nous le permet, voici une sélection de quelques nouveaux films en salles dès aujourd’hui, à l’aide de photos-légendes pertinentes et dispensables. ///

THE IMMIGRANT – James Gray

Quand James lui a proposé le rôle, Joaquin a tout de suite dit oui. C'est sur le tournage qu'il a découvert sa partenaire.

Quand James lui a proposé le rôle, Joaquin a tout de suite dit oui. C’est sur le tournage qu’il a découvert sa partenaire.

AMAZONIA – Thierry Ragobert

DSK  a encore choppé un truc.

DSK a encore chopé un truc.

LA MARCHE – Nabil ben Yadir

Bla Bla

Qui vote Sarko en 2017 ?

AVANT L’HIVER – Philippe Claudel

Bla Bla

La peine de mort sera un jour réhabilitée pour moins que ça.

LAST VEGAS – Jon Turtletaub

Christine Boutin ou la campagne de la dernière chance.

Christine Boutin ou la campagne de la dernière chance.

[à l’affiche:] DEUX MERES – Anne Zohra Berrached

24 Nov
Optimale Ed.

Optimale Ed.

En compétition dans le cadre du 9e festival Augenblick, le premier long métrage d’Anne Zohra Berrached suit le parcours chaotique d’un couple qui cherche à avoir un enfant : si Isabelle est prête à tous les sacrifices pour devenir mère, sa compagne, Katja, trouve difficilement sa place dans cette quête éperdue.

Très habilement structuré, Deux Mères se découpe en plusieurs tableaux, séparés à l’écran par un fond noir. Chaque étape marque un saut dans le temps et illustre un moment critique de la relation entre Isabelle et Katja. En toile de fond, le labyrinthe juridique et médical qui attend, en Allemagne, les couples lesbiens qui veulent devenir parents. Comment accéder à une PMA ? Quel mode d’insémination choisir ? Comment trouver un donneur de sperme, anonyme ou non ? Comment payer les frais ? Tout faire soi-même ou rester dans le giron médico-commercial ? Partir à l’étranger ?

Lire la suite

[bluray :] LE 49E PARALLELE – Michael Powell

22 Nov
Ed. Carlotta

Ed. Carlotta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1940, après avoir torpillé un navire anglais, un sous marin allemand aborde les côtes canadiennes. Une poignée d’hommes, menés par un officier fanatisé, est envoyé en reconnaissance à terre juste avant que le sous marin ne soit coulé à son tour. Le petit commando, isolé en territoire ennemi, va alors se diriger vers le 49e parallèle, qui délimite la frontière avec les États-Unis encore neutres, multipliant les rencontres et parsemant son chemin de cadavres…

A partir de 1939, Michael Powell participa amplement à l’effort de guerre en s’adonnant au film de propagande. La seconde guerre mondiale continuera d’ailleurs à l’intéresser longtemps après qu’elle soit terminée. Du Lion a des ailes (1939) à Intelligence service (1957), en passant par Un de nos avion n’est pas rentré (1942) ou même Une question de vie ou de mort (1946), son apport sur le sujet n’est donc pas négligeable. Lire la suite

[à l’affiche :] LA VENUS A LA FOURRURE – Roman Polanski

21 Nov
bla bla

Rendez moi ma fourrure !

Il aura fallu à Roman Polanski un acteur de la stature de Mathieu Amalric pour l’inciter à tourner en langue française au crépuscule de sa carrière. Si l’on excepte ce fait nouveau, La vénus à la fourrure, récit d’une longue audition sur un texte teinté de sadomasochisme, ne dénote en rien dans la filmographie du cinéaste.

Le huis clos, le travestissement, l’inversion des rapports dominant / dominé, le goût de l’absurde : cette Vénus transpire le cinéma de Polanski, et le cinéphile pourra s’amuser longuement à compter les correspondances, les liens tissés depuis Le locataire, Répulsion, Cul de sac ou La jeune fille et la mort. Pourtant, si cette adaptation théâtrale nous replonge dans un univers familier, il ne s’agit pas là de rejouer des accords nostalgiques et passéistes, à la manière d’un De Palma réalisant Passion. Jusque dans ses choix minimalistes, Polanski demeure un cinéaste ambitieux.

Lire la suite

[entretiens:] Ulrich Seidl

17 Nov
Ulrich Seidl

Ulrich Seidl

Invité par le festival Augenblick, le cinéaste autrichien Ulrich Seidl accompagne la diffusion de sept de ses films dans les salles d’Alsace. Seidl est le fer de lance d’un cinéma au réalisme militant, qui donne à voir des êtres en déserrance sociale, sentimentale ou sexuelle : le constat cru d’une civilisation en crise.

Cut : Le festival Augenblick vous consacre une section Hommage, qui récompense un cinéma exigeant. Pensez-vous occuper une niche dans le cinéma actuel ?

Ulrich Seidl : Sans vouloir être arrogant, il est clair que j’ai une position particulière dans le cinéma européen, mais aussi au niveau international. Cela s’explique par le langage particulier de mes films et aussi une dimension visuelle, qui est particulière et unique en son genre.

Paradoxalement, je n’ai pas cette position en France. C’est le seul pays européen où mes films ont eu des scores aussi mauvais au box-office. Je pense que c’est surtout lié à leur esthétique. Je présente une vision sans concession de la réalité, un peu crue, ce qui pose problème avec la culture française. Les Français ne sont pas habitués à cette présentation de la réalité. Lire la suite

[agitation:] 9e Festival Augenblick

14 Nov

augen-definitif-rose

Le 9e festival du cinéma en langue allemande se tient dans toute l’Alsace jusqu’au 29 novembre 2013. Plus de vingt villes partenaires, dont Benfeld, Reichshoffen, Saverne, Séléstat, Colmar, Mulhouse, Strasbourg, Rixheim ou encore Saint-Louis accueillent une trentaine de films venus d’Allemagne, de Suisse ou d’Autriche. Trente cinémas indépendants ont répondu présent à l’appel. En compétition notamment, L’Eclat du jour de Tizza Covi et Rainer Frimmel ou encore Deux mères d’Anne Zohra Berrached. Huit films spécialement destinés au jeune public complètent la programmation. Un hommage au cinéaste autrichien Ulrich Seidl permet de revoir sept de ses œuvres les plus emblématiques et souvent les plus polémiques. Du film documentaire Losses to Be Expected jusqu’à la trilogie désenchantée Paradis.

Des séances spéciales avec les équipes des films donnent l’occasion d’un échange avec le public. Sur l’agenda figurent, notamment, Ulrich Seidl pour Paradis : Espoir le samedi 16 novembre à 20h au cinéma Star St-Exupéry de Strasbourg, le cinéaste Rainer Frimmel pour L’Eclat du jour mercredi 20 novembre à 20h30 au Relais Culturel Pierre Schielé de Thann, la réalisatrice Katharina Mückstein pour Talea le mercredi 27 novembre à 20h au cinéma Le Florival à Guebwiller.

Tous les détails des séances et des rencontres sur http://www.festival-augenblick.fr/.